10 indispensables pour une cuisine minimaliste zéro déchet

1 août 2020
Vegourmandises Vegan Recette Epicerie Indispensables Zero Dechet Ecologie Ecofriendly (1)

Bonjour et bienvenue dans cette liste de mes 10 indispensables pour une cuisine minimaliste & zéro déchet 😊
Je crois qu’on est tou·te·s au courant de l’urgence climatique à laquelle nous sommes aujourd’hui confronté·e·s. Cette évidence me fait souvent frissonner, m’énerver, pleurer, questionner le sens de la vie humaine, sentir mon impuissance… Bref vous l’aurez compris, la question me tourmente quelque peu.

C’est une des raisons pour lesquelles je me suis lancée sur le chemin du zéro déchet il y a quelques années déjà. J’ai eu des difficultés à mes débuts, je me suis trouvée seule et perdue, j’ai fait des essais infructueux, j’ai lu des livres et me suis sentie moins seule, mais toujours aussi perdue… Pour vous éviter une quête longue et fatigante, je me suis dit que partager mes expériences serait une bonne idée 😊

Cuisine minimaliste zéro déchet

Voilà pourquoi je vous présente aujourd’hui mes indispensables pour une cuisine minimaliste & zéro déchet !

1 | Une éponge réutilisable

Combien d’éponges utilisez-vous chaque année ? Si vous devez réfléchir avant de répondre à cette question, je vous invite à oublier les éponges jetables une bonne fois pour toute ! Exit les carrés jaunes et verts issus de la pétrochimie qui puent le moisi au bout d’à peine 3 jours d’utilisation, on passe au durable ! Pour ma part, quand j’ai voulu passer à une cuisine minimaliste et zéro déchet, j’ai testé beaucoup d’alternatives :

– Brosse à vaisselle (parfaite si vous n’aimez pas tremper vos mains dans la crasse !)
– Grattoir en laine d’acrylique
– Chiffon microfibre
– Tawashi
– Éponge en cuivre alias spirale magique (un miracle pour les casseroles très sales)
– Filet grattant
– …

Vous l’aurez compris, vous avez vraiment l’embarras du choix pour enfin dire adieu à l’éponge jetable !

2 | Des boîtes repas en verre ou en inox

Il y a encore peu de temps, les boîtes Tupperware© était mes meilleures amies en cuisine ! En apparence elles ont tout pour plaire : garanties à vie, solides, légères et super pratiques, elles ont changé nos vies de cuisinier·ère·s. Oui, mais il y a un mais ! Le plastique qui les compose migre dans les aliments qu’il est justement sensé préserver. Alors si les microparticules toxiques ne vous mettent pas spécialement en appétit – si c’est le cas, ne vous vexez pas, mais vous êtes un peu étrange – il ne vous reste plus qu’à trouver une meilleure solution pour conserver les restes de vos repas.
Bonne nouvelle il en existe aujourd’hui des tas, dans toutes les tailles, sous toutes les formes, en plusieurs matières, dans les supermarchés comme en épicerie bio voire même en magasin d’ameublement ! Il ne vous reste plus qu’à choisir votre boîte repas préférée !

Petite astuce en bonus : essayez d’en avoir toujours un à disposition, au cas où vous ne finissez pas votre repas au restaurant par exemple !

3 | Des sachets congélation réutilisables

Sûrement mon achat le plus utile de 2019 ! Les fameux sachets en plastique de type Ziplock étaient le dernier gros obstacle à ma cuisine minimaliste et zéro déchet ! En effet, j’aime beaucoup acheter des fruits et légumes pour les préparer et les surgeler. C’est pour moi la meilleure manière de ne pas aller au marché tous les jours et d’avoir toujours des produits frais à disposition. Mon congélateur n’est pas gigantesque, j’ai donc rapidement abandonné l’idée d’y mettre une dizaine de boîtes repas en verre !

Quand j’ai découvert les sachets de congélation réutilisables sur le compte Instagram d’une cuisinière américaine, je me suis dit que je n’en trouverais jamais par chez moi, mais c’était sans compter la magie d’internet ! Quelques jours plus tard, j’ouvrais ma boîte à lettres sur 20 super sachets de congélation réutilisables !
Je ne peux que vous conseiller cet achat, même si malheureusement il reste à base de plastique, je ne vois rien de plus pratique pour continuer à congeler des choses sans prendre trop de place et sans utiliser de sacs jetables.

4 | Des sacs à vrac et des bocaux

Dois-je vraiment m’étendre sur ce point ? Ce sont des incontournables pour éviter un moment de gêne intense lors de votre passage en caisse, quand l’hôte·sse pèsera vos cookies emballés à la va-vite dans un mouchoir (réutilisable, évidemment) ! Faites le plein de sacs et de bocaux ! Qu’ils soient achetés, fabriqués main ou issus de la récupération, l’essentiel est d’en avoir une quantité suffisante.

5 | Des bouteilles en verre

Pour mon plus grand bonheur (et celui de notre chère planète, sans doute) les épiceries en vrac poussent comme des champignons ces dernières années ! Cette offre croissante entraîne une certaine concurrence entre les diverses enseignes zéro déchet ! On y trouve maintenant de tout, de l’alimentaire aux cosmétiques en passant par les produits ménagers… Mêmes les liquides sont maintenant vendus en vrac : huiles bio pressées à froid, lessives liquides avec ou sans adoucissant, lotion démaquillante, sauce soja, alcools, etc…

Alors faites le plein de bouteilles, de bidons, de réservoirs, de flacons, bref de tout ce qu’il vous faut pour enfin dire adieu à votre supérette bourrée de produits sur-emballés !

6 | Une étagère à épices

Ahhh, les fameux pots à épices ! Ils ont l’air inoffensifs, bien anodins, avec leur petite base en verre… Oui, mais… soyons honnêtes ! On est d’accord que ces récipients sont beaucoup trop petits pour des personnes normalement constituées et se vident en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ? Du coup, à moins d’avoir une patience légendaire et d’être super motivé·e pour remplir ces fameux pots à l’ouverture minuscule dans une épicerie en vrac, on rachète tout bêtement le pot prérempli. Faites-vous un petit cadeau en vous offrant une étagère à épices avec des pots qui vous plaisent et que vous pourrez remplir facilement !

7 | Du produit vaisselle en vrac

Quand j’ai enfin trouvé mon liquide vaisselle en vrac, j’ai fait une petite danse de la joie ! Bon ok, j’ai attendu d’avoir payé et d’être seule dans ma voiture pour me déhancher, mais vous voyez l’idée ! J’ai beau être économe, j’utilisais plusieurs flacons de produit vaisselle avant de passer à la version zéro déchet. Mine de rien, le plastique desdits flacons s’accumule rapidement et forme un beau gâchis. Alors si vous avez la chance de fréquenter une super épicerie en vrac qui propose du produit vaisselle, attrapez une bouteille en verre et profitez-en !
Si ce n’est pas votre cas, il y a des tas de recettes pour fabriquer vous-même du liquide nettoyant maison !

cuisine minimaliste

8 | Des torchons en tissu

J’ai été une grande consommatrice d’essuie-tout – sérieusement, qui dans l’équipe marketing a validé ce nom ? – c’est donc en toute logique le produit qui « m’inquiétait » le plus quand je suis passée à un mode de vie plus responsable. Je l’utilisais pour tout et n’importe quoi : pour me moucher, en cas de plats dégoulinant de sauce, pour essuyer le sang après m’être coupée, pour éponger de grosses saletés que je ne voulais pas infliger à une pauvre éponge qui devait ensuite me continuer à me servir pour la vaisselle… Puis un jour j’ai réalisé à quel point c’était du gâchis, surtout que c’était totalement faisable avec un torchon. Depuis, j’ai acheté quelques torchons en tissu foncé qui remplacent parfaitement l’essuie-tout. Je vous conseille de faire comme ça plutôt que d’acheter un rouleau d’essuie-tout réutilisable, car bien qu’adorables je ne les trouve pas du tout pratiques !

cuisine minimaliste

9 | Du papier cuisson réutilisable

Étant pâtissière motivée pour suivre un mode de vie plus écologique, j’ai dû rapidement trouver une alternative au papier sulfurisé, que j’utilisais à une cadence pour le moins soutenue ! Heureusement, quelqu’un avait déjà inventé le papier cuisson réutilisable en créant la feuille de téflon ! J’ai fait le remplacement sans aucun souci, j’ai juste eu un petit investissement de départ, et maintenant je suis tranquille pour plusieurs années – voire à vie ? Je vous ferais peut-être un update dans 10 ans 😁
Bien sûr, si vous n’avez pas besoin de produire de grandes quantités de cookies, vous pouvez aussi tout simplement supprimer le papier cuisson et cuire à même la plaque !

10 | De la persévérance

Si vous commencez seulement à découvrir le mode de vie éco-friendly, vous remarquerez rapidement que pour avoir une cuisine minimaliste et zéro déchet, de la persévérance, il en faut des cartons ! Seul bémol, ça ne se trouve pas en magasin… Pas de panique, vous avez déjà un tas d’astuces pour vous faire gagner du temps et de l’argent juste dans l’article que vous venez de lire ⬆️ mais en plus, vous êtes loin d’être seul·e dans cette démarche et si vous avez besoin de trouver du soutien il existe des tas de personnes qui seront ravies de t’épauler !
Si c’est quelque chose qui vous plaît, vous pouvez même rejoindre des groupes écolo sur les réseaux sociaux 😊

A votre tour : vous êtes-vous lancé·e dans le mode de vie minimaliste et zéro déchet ? Voyez-vous d’autres indispensables à ajouter à cette liste ? N’hésitez pas, partagez ta propre expérience en commentaire 😊

Avez-vous trouvé ces 10 astuces pour une cuisine minimaliste et zéro déchet utiles ? Si oui, partagez-les sur Pinterest :

cuisine minimaliste Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Envie d’un cookie ? 🍪

Cookies vegan pépites

Le bon goût de l’enfance dans un petit gâteau, ça vous dit ? Ces délicieux cookies vegan aux immenses pépites de chocolat sont d’une douceur incomparable !


HappyCow's Compassionate Healthy Eating Guide